Les coulisses du Printemps, des souterrains à la coupole


(Façade du premier magasin Printemps)


Il y a des lieux comme ça qui vous marque toute votre vie. J'ai eu la chance de découvrir les coulisses du Printemps Haussmann grâce à Cultival et j'en garde un merveilleux souvenir.


Ce lieu rempli d'histoire m'a toujours fasciné. Habitant en région parisienne, j'y suis souvent allée pour faire du shopping mais je ne connaissais pas grand chose de son histoire.


"Un parcours guidé vous emmène pour la première fois dans les coulisses du Printemps, des souterrains du Grand Magasin jusqu’au toit jardin et sa vue imprenable sur la capitale, en passant par la célèbre coupole Art déco.


(Vue du rooftop du Printemps)


En 1865, le jeune entrepreneur Jules Jaluzot crée avec sa femme, Augustine, les « Grands Magasins du Printemps », avec l’ambition de créer un nouveau temple de la Mode et de l’avant-garde dans un Paris en pleine mutation. En choisissant le boulevard Haussmann, qui vient juste d’être percé, ils relèvent un vrai pari : l’Opéra Garnier n’est alors qu’un vaste chantier et le tumulte de la Gare Saint Lazare dissuade les promeneurs.


(Façade du deuxième magasin Printemps, suite à son agrandissement)


C’est le début d’une aventure passionnante, jalonnée d’un siècle de révolutions sociétales, techniques et architecturales. La foule s’y presse pour découvrir les dernières innovations : des premiers ascenseurs hydrauliques à l’éclairage électrique, quatre ans seulement après le brevet d’Edison, en passant par l’architecture de fer et de verre. Ravagé par le feu, menacé par les guerres, le Printemps a été le témoin de nombreux évènements et le théâtre des inventions de son siècle."




(Quelques photos de l'incendie du magasin. Crédit : agence Meurisse)


Les incendies qui ont ravagé le Printemps m'ont beaucoup marqué pendant cette visite. En septembre 1921, un deuxième incendie ravage le grand magasin. En cause : un court-circuit. Les alarmes incendie se sont bien déclenchées mais le gardien était sourd. Il n'a pas pu alarmé à temps les secours. Une fois sur place, les pompiers ont lutté pendant plusieurs heures mais les flammes ont ravagé toute la structure. Il est trop tard, a toiture s'est effondrée sur la partie centrale du magasin. Le bilan humain est heureusement léger. Suite à cet incendie, l'architecte Georges Wybo, va intégrer un réseau d'extinction

automatique, inspiré des nouvelles méthodes de sécurité américaines.


"Derrière sa façade inscrite au titre des Monuments Historiques, dans les profondeurs des sous-sols, des dizaines de techniciens et d’artisans travaillent chaque jour pour l’entretien de cet ensemble de 4 édifices répartis sur 48 niveaux et plus de 90 hectares de surface totale.


(Le grand escalier du Printemps, qui n'est plus accessible au public).



(Voici un salon privé de l'espace mariage qui se situe au 6éme étage du magasin).


Cette visite guidée vous révèlera les secrets liés à l’architecture, l’histoire et le fonctionnement du Grand Magasin. Conçue comme un voyage vertical, elle vous fera découvrir l’une des plus belles vues de Paris sur ses toits en zinc, avant de descendre dans les galeries souterraines. Les indispensables machineries et les ateliers où s’exercent miroitiers et menuisiers se dévoileront derrière chaque porte ouverte dans ce dédale de couloirs."


Voici les anciennes grilles du magasin. Ce mécanisme est implanté en dessous du rez-de-chaussée et donc de l'entrée. Les grilles étaient baissées (elles glissaient dans le sous-sol) pour l'ouverture et étaient remontées le soir, à la fermeture du magasin.

Depuis de nombreuses années, un nouveau système a été mis en place et les anciennes grilles dorment dans les sous-sols du Printemps.

Cela ne devrait plus trop durer, on raconte que les grilles pourraient reprendre du service très prochainement.




"D’accès privés en passages confidentiels, vous pourrez admirer les pièces maîtresses du Printemps telles que les escaliers flottants, les grilles d’origine du magasin, et la face cachée de la majestueuse coupole de verre de 20 mètres de diamètre qui surplombe l’édifice à 50 mètres de hauteur."


A la fin de la visite, j'ai eu la chance de passer derrière les façades de la grande couple de verre. C'était incroyable ! Le passage est vraiment très étroit mais une fois la nuit venue et les lumières allumées, le spectacle est sublime. On se sent tellement privilégié de pouvoir être ici.


(Face cachée de la grande coupole de verre).


" Du ciel au sous-sol, du Second Empire au XXIème siècle, du néo-classicisme à l’ère contemporaine en passant par l’Art nouveau et l’Art déco, omniprésents dans son architecture, cette visite est un voyage au cœur de l’héritage du Grand Magasin et de ses transformations depuis plus de 150 ans."



(La grande coupole de verre).


Notre avis : 5/5

Cette visite est incroyable. C'est une des plus belles visites que j'ai pu faire sur Paris.

J'ai hâte de pouvoir y emmener Milian, je sais d'avance qu'il va être fasciné. (Pour l'instant je privilégie les visites en extérieur à cause du virus). Mais une fois qu'il y aura moins de risques, je l'y emmènerai.

Si vous n'habitez pas Paris et que vous voulez une chouette visite insolite, foncez ! Vous allez vous régaler !


Les informations importantes :

Tarif plein : 13.50€

Tarif réduit (-18 ans) : 9€

Prévoyez une bonne paire de chaussures de marche confortable pour la visite.

Les visites pour les groupes sont disponibles dans les langues suivantes sur réservation : français, anglais, japonais, russe, chinois (mandarin, sichuanais), italien, espagnol, allemand, arabe, portugais.


Adresse :

Printemps Haussmann

64, boulevard Haussmann

75009 Paris


Site de Cultival où vous pourrez découvrir plein de visites insolites : www.cultival.fr

368 vues

©2020 par Les petits cultivés. Créé avec Wix.com